• Subcribe to Our RSS Feed

Faux départ

Juil 27, 2010 by     14 Comments    Posted under: Gabon

Alors là, je suis SUPER MEGA énervée ! Je sais, faut pas blogguer dans cet état, je pourrais me laisser aller à des noms d’oiseaux, mais tant pis, ça va me passer les nerfs ^^

Pour vous brosser le tableau en quelques mots, nous sommes toujours à POG. Donc non, on ne prend pas l’avion pour Paris ce soir … et oui, on prendra (au mieux) l’avion de jeudi. Mais pourquoi donc, me direz-vous ?

« Ben, parce qu’on va pas aller à Libreville à la nage !  » comme dirait Pierre. 

Aussi et surtout, parce que la compagnie aérienne qui devait nous amener à Libreville emploie des GROS boulets qui se payent ouvertement notre tête.

Comme cette fantastique compagnie a des accords avec Air France pour le suivi des bagages, nous sommes allés enregistrer nos affaires ce matin et récupérer nos cartes d’embarquement. Notre vol est prévu à 19h45 et on nous annonce qu’il n’y a pas de changement d’horaire (il arrive souvent que plusieurs vols soient regroupés ou au contraire découpés, mais ça c’est prévu dès le matin). Tout va bien donc.

IMGP2513

Convoqués à l’aéroport à 19h00 pour un embarquement prévu à 19h30, nous arrivons un peu en avance, guillerets. Là, changement d’ambiance. Les passagers du vol prévu à 18h30 sont encore là, et nous apprenons (pas par la compagnie aérienne, eux ne disent rien du tout) que le vol de 18h30 partira à 19h45. Rapide calcul : ça nous fait partir à 20h45 (au moins).  Pour un vol Air France dont l’embarquement commence à 20h40, ça devient chaud chaud !

Mais bon, on ne panique pas (Pierre, du moins) et on garde confiance en cette merveilleuse compagnie pour qui le service est la différence.

Tous les passagers du 19h45 qui ont une correspondance vers Paris se plaignent, car ils ont peur de rater leur avion, forcément. Certains petits malins ont réussi à faire changer leur carte d’embarquement pour un vol de 18h30. Pour nous et une petite dizaine de personnes, c’est trop tard. Un employé nous dit de nous diriger quand même vers la passerelle de l’avion. Là, bien sûr, au bas de l’avion, on nous dit de faire demi-tour.

« Pas de problème, nous assure-t-on, on a l’habitude de travailler avec Air France. On va les appeler et leur dire de vous attendre. C’est notre métier.

_ MAIS OU SONT NOS BAGAGES ?, que je hurle aux oreilles du type pour couvrir les bruits du réacteur.

_ Ne vous inquiétez pas Madame… »

J’apprendrais une heure plus tard, que nos bagages sont bien partis pour Libreville dans le vol de 19h45, eux…

Bon, nous voilà de retour dans la salle d’attente. Et le temps passe.

IMGP2517

Vers 20h30, un employé serviable nous annonce qu’Air France ne nous attendra pas (ce qui était prévisible, voire compréhensible), que le vol pour Libreville devrait quand même décoller vers 21h (au mieux).

Et  là, le grand show commence… 

Un peu remontés (ben ouais, ça fait toujours mal au départ en vacances), nous allons voir au guichet pour savoir où sont nos bagages et s’il est possible de nous trouver un hôtel à LBV. 

Concernant les bagages, personne n’est fichu de nous dire si c’est Air-t’aurais-mieux-fait-de-ramer-jusqu’à-LBV ou Air France qui s’en occupera. D’ailleurs on nous explique qu’on ne nous payera pas l’hôtel car c’est Air France qui a annulé nos billets alors que ces gentils messieurs d’Air-quoi-déjà-?, animés (je cite) par la passion du métier, n’y sont ab-so-lu-ment pour rien si on loupe la correspondance.

Mais le pire dans tout ça, c’est que (à part un bonhomme qui fait montre d’un peu de pitié même s’il ne peut rien pour nous), c’est une troupe d’employés goguenards qui nous écoute d’un air de dire « cause toujours, mon gars, tu m’intéresses ». Y’en a un, derrière son comptoir, qui joue à ça (Zuma) :

Zuma

et qui a le culot de me dire qu’il peut pas discuter avec nous, parce qu’on lui coupe la parole quand il dit une connerie (du genre : c’est la faute d’Air France et pas la nôtre).

Enfin, il a réussi à passer au niveau 7 du jeu pendant la discussion, tant mieux pour lui ….

« Service, Régularité, Ponctualité », voilà ce qu’on peut lire à l’entrée de la compagnie Air-Démerdez-Vous (oui, vous remarquerez que j’ai changé le nom, pas par lacheté, mais juste parce que peut-être que tous les employés de cette compagnie ne méritent pas qu’on les traite de cons. Ceci dit, à POG, j’en ai vu un beau spéciment ce soir ….). 

Quand on pense qu’un billet pour 30 petites minutes de vol vers Libreville nous a couté 177 100 FCFA (270€) et qu’en retour on a même pas droit à un peu de considération, merci du service …

Finalement, nous sommes rentrés à la maison (grâce à Mag qui est venue nous chercher et nous a réconfortés d’un bon plat de pâtes). Valait mieux ça que de chercher un hôtel à LBV à 22h …  La nuit porte conseil donc demain, on trouvera une solution pour ne pas rater le mariage, ni la suite de nos vacances ! 

En attendant, je vais jouer à Zuma, tiens !

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

14 Comments + Add Comment

  • En attendant de vous voir, plein de gros, gros, gros bisous!!!

  • A toi aussi Clairette !!

  • pour vous rassurer, un point de situation pour le petit-déjeuner : hier soir, belle-maman a préparé un cake pour le petit-déjeuner, il en reste 😉 elle en préparera cependant un autre ce soir et
    encore un le lendemain !
    « il faut se battre pour ce qu’on peut changer mais supporter ce qu’on ne peut pas changer » (citation originale du roi de la zenitude)

  • Tant qu’il y a du cake, y’a de l’espoir !

  • Quelle poisse !! TIA 🙂
    j’espere que l’attente ne sera pas trop longue jusqu’a jeudi. On pense bien à vous. Bisous.

  • Si on arrive à partir jeudi … 

    Bon, je crois que c’est loupé pour le déjeuner de demain 🙁 

    Gros bisous miss ! 

  • Merdouille… Et c’est juste pour être polie… Bon, ben à plus tard à la maison alors.
    LN

  • Ca a au moins un avantage ! 🙂 

    Dis, LN, ça se garde longtemps la loose ? 

  • ah ba je connaissais pas ce jeu ! 😉

    bon effectivement c’est pas mal comme histoire et y a de quoi être énervé ! ceci dit pierrot a l’air assez zen avec un bon flegme britannique !!
    bon courage les djeuns !

  • Pierrot est en effet resté très zen pendant que j’essayais d’amadouer les types avec des larmes de désespoir (en vain).

    Ensuite, quand on lui a annoncé qu’il ne partirait pas en France, il a pris sa grosse voix (en vain aussi)

  • Je sais que c’était dur pour vous, mais quel récit palpitant !!! rassure-toi, en France il y a les grévistes…

  • C’est sûr qu’il y a des situations aussi absurdes en France parfois ! La bêtise n’a pas de frontières … 

  • Coucou les zamoureux,
    Vous en etes au niveau combien de Zuma ??
    Gros Bisoux

  • Au stade où je prendrais bien la tête du champion de Zuma pour remplacer une des boules … 

    Bisous !! C’est trop nul qu’on puisse pas te voir du coup !!!

Got anything to say? Go ahead and leave a comment!

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>