• Subcribe to Our RSS Feed

Printemps de Septembre

Oct 4, 2009 by     1 Comment    Posted under: Expat en France
Qu’il est loin mon pays, qu’il est loin
Parfois au fond de moi se ranime
L’eau verte du canal du Midi
Et la brique rouge des Minimes
Nougaro – Ô Toulouse

Ce week-end fut ensoleillé comme aux premiers jours du mois de Mai. C’est le printemps à Toulouse :o) C’est aussi le Printemps de Septembre (comment ça, on est en octobre ?) et la ville ouvre les portes des ses musées, centres culturels et hôtels particuliers, pour des expos d’art contemporain totalement GRATUITES !!

Ma môman et moi sommes donc allées nous promener du côté du musée des Abattoirs. Alors voilà quelques artistes qui m’ont plu, ou à défaut, m’ont interpellée :

– Cosima von Bonin mélange les matières en un joyeux patchwork (je vous disais bien que le patch c’était pas ringard !!). Une énorme pieuvre multicolore, un st-bernard à carreaux, un Picsou cotoyant de vieux canevas, des peluches sur une corde à linge … J’ai adoré le côté décalé et graphique de ses oeuvres, comme brodées sous acide. Ca m’a donné envie de faire pareil avec mes petits bouts de tissus :o)

– Jim Shaw a créé une oeuvre spécialement pour l’occasion, faisant écho aux gigantesques toiles de Picasso (La dépouille du Minotaure en costume d’Arlequin) et de Dali (Rideau de scène) qui dominent les Abattoirs. Le spectateur se balade à travers une série de décors de BD tendus sur des toiles. On peut y voir un aspirateur géant qui avale des hommes en ricanant ; un clown en tutu, grimaçant, qui chasse d’un coup de pied bien placé un petit homme un peu ridicule ; une scène de procession macabre digne de Dante … Tout ça manquait un peu d’explication … mais on ressort touché de cette plongée dans un univers violent et absurde, comme la guerre.

– Gabriele di Matteo ou ‘le maître des vagues’ dont une cinquantaine de tableaux sont exposés. Sur chaque toile, la mer et les vagues qui lèchent les rochers au premier plan.  Toujours le même paysage, mais il change imperceptiblement d’un tableau à l’autre. L’oeil perçoit le mouvement, comme si les vagues venaient inlassablement s’écraser contre les rochers. Superbe !

– Adel Abdessemed et son ‘Habibi’ : un gigantesque squelette humain survolant la salle comme un ptérodactyle au muséum d’histoire naturelle. Brrrr … Et si un jour, notre espèce devenait une pièce de musée ?

Le Printemps de Septembre dure jusqu’au 18 octobre. Il faut en profiter ! Le thème de cette année est ‘Là où je suis n’existe pas’. Du coup, je vous pose la question : ‘Mais dans quel état j’erre ?’. 

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

1 Comment + Add Comment

  • 3 bonnes raisons d’y aller :
    1- les oeuvres de Cosima sont vraiment à voir
    2- c’est plein d’imagination
    3- c’est gratuit (pas négligeable en ces temps de crise)

Got anything to say? Go ahead and leave a comment!

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>