• Subcribe to Our RSS Feed

Sette Cama, jusqu’au bout du rêve

Nov 2, 2010 by     14 Comments    Posted under: Gabon

Et pour notre bonne résolution n°1, on attaque par un week-end à Sette Cama avec Julie, Matthieu et Benjamin. Trois jours de dépaysement total sur une bande de terre entre l’océan et la lagune Ndogo. Ca faisait un moment qu’on en rêvait ! 

A notre arrivée le vendredi soir, première montée d’adrénaline. Nous profitions du coucher de soleil sur la plage et du début du week-end, quand tout à coup, un éléphant a surgi à quelques mètres de nous ! Il a tranquillement traversé le chemin qui menait du lodge à la plage. Ca s’est passé très vite et je n’ai pas eu le temps de prendre une photo, mais cet éléphant là était beaucoup plus impressionnant que ceux que nous avions vu à Nyonié … A la tombée de la nuit, autant dire qu’on n’était pas très rassurés de rentrer au lodge, en sachant qu’un éléphant GIGANTESQUE rodait dans le coin … Nous sommes rentrés sans bruit, sursautant au moindre craquement de branches.  Et nous avons appris le lendemain que ce « solitaire » avait défoncé quelques bungalows du camp voisin. Hmm … 

Samedi matin, nous sommes partis en pirogue faire un tour sur la lagune, où nous avons pu observer des hippos se la couler douce sous les palétuviers : 

IMGP5662

Dommage, ils nous ont vu aussi et sont restés planqués sous l’eau. Ils ne devaient pas aimer être pris en photo :p

Nous avons ensuite débarqué pour trois heures de balade en forêt. Marcher sur un épais tapis de feuilles, à la rencontre des fromagers géants et des ficus étrangleurs …   

IMGP5706

… en évitant de poser les pieds sur des colonies de magnans, des fourmis très très voraces … ou de se frotter aux feuilles à cause des chenilles urticantes … 

Dans la forêt humide, il fait très chaud, et les parfums sont surprenants. Ca sent le champignon, la terre mouillée, le jasmin et la figue … si un éléphant est tout près, ça se sent aussi : une odeur animale puissante. Nous en avons aperçu un à travers les lianes et les branches, qui nous tournait le dos à une trentaine de mètres. Heureusement, il ne nous a pas vu, lui. 

Et puis il y a les bruits : les cris des oiseaux (le rire fou de l’ibis …) et des singes, les branches qui craquent, les feuilles qui tombent, les gouttes de pluie … honnêtement, la première heure, je me disais qu’il fallait vraiment être dérangé pour passer halloween dans un tel endroit ! Je n’arrêtais pas d’imaginer les pythons tomber du ciel pour étouffer le dernier promeneur et les vipères du Gabon qui ne frappent qu’à la 3ème fois qu’elles sont dérangées (quelle est la meilleur place dans notre file indienne ??), cachées sous les feuilles mortes … et si un gorille ou un éléphant surgissait à côté ?!? 

Bon, en fait, il semblerait que les oiseaux et les singes, en véritables sentinelles, aient prévenu tout le monde de notre arrivée. Ouf ! Les serpents sont restés dans leur trou … 

A midi, pique-nique sur la plage, à guetter les petites tortues marines qui jouent dans les vagues. Puis, départ pour deux heures de marche en bord de mer. Là, c’est beaucoup plus facile de repérer les animaux ! Nous sommes passés à côté de troupeaux de buffles : 

IMGP5860

Ok, ça n’est rien d’autre qu’une grosse vache (pas Pierre, le buffle), mais en beaucoup plus musclé tout de même : 

IMGP5888

Dimanche, comme on n’en avait pas eu assez, nous avons récidivé avec deux heures de marches dans la forêt et un tour en pirogue. Et cette fois, nous avons vu des singes (cercopithèques de leur ptit nom) : 

IMGP6103

Enfin bref, un week-end très nature, avec quelques couchers de soleil comme je les aime :o) 

IMGP6251

ps : Plus de photos disponibles dans le nouvel album photos Gabon 2010/2011

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

14 Comments + Add Comment

  • Merci encore pour ce superbe article qui nous permet de suivre vos aventures au quotidien et qui donne qu’une envie: y aller!
    Sette Cama semble plus « fertile » en animaux que Nyonié… à moins qu’ils soient moins sauvages!
    gros bisous

  • Comme on fait toutes les balades à pied ou en pirogue, je crois que c’est plus facile de voir des animaux. Tu te souviens comme les buffles de Nyonié s’enfuyaient à l’approche du 4×4 ? 

    En plus le guide de Sette Cama n’a pas peur de croiser un éléphant, lui :p 

    Gros bisous !

  • C’est vrai le Gabon est un pays magnifique avec un milieu naturel exceptionnel…
    Que de souvenirs…

    Vos articles nous manquaient!!!!

  • Eh oui, il me faut trouver le temps d’écrire à présent 😉 

     

  • ah ba c’est beau !!!
    ma préféré c’est la photo des 2 buffles ! et pierre sur le pont de singe 😉

  • Quel singe ce Pierre 😉

  • Y’a pas a dire, le Gabon est un pays magnifique… Et qui me manque! Vivement dans 3 semaines!

  • Toi aussi tu nous manques ! 

    Bisous

     

  • Y’a pas de doute : Sette Cama c’est mieux en saison humide pour ce qui est des animaux 😉

  • C’est pas faux … mais bon, en pleine saison quand ça devient une autoroute à éléphants, ça doit être flippant ! 

  • Magnifique… On s’y croirait …
    Merci
    Bises

  • Merci Milou 🙂

     

  • Je connaitrais l’Afrique par tes yeux (enfin ton appareil photo) et tes mots …et c’est déjà beaucoup ! Continue à me faire rêver et me donner des frissons (pas trop quand même!)Gros bisous

  • Tant mieux si ça te transporte en Afrique, le blog est fait pour ça :o) 

    Gros bisous maman ! 

Got anything to say? Go ahead and leave a comment!

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>