• Subcribe to Our RSS Feed

Week-end à Omboué

Déc 16, 2008 by     No Comments    Posted under: Gabon

A l’occasion de la visite de Bertrand et Magali, nous avions organisé notre première sortie hors de l’île Mandji. Récit illustré d’un super week-end  :

Le village d’Omboué n’est pas très loin, au sud de Port-Gentil, dans la lagune du Fernand Vaz. Mais pour y aller, il faut quand même faire 3h de pirogue. Quand il ne pleut pas, ça va …

Trajet en pirogue POG-Omboué

A part un vent de dingue et quelques embruns, on peut quand même admirer le paysage ; les rives bordées de palétuviers et les petits villages en bordure du fleuve.

L’arrivée à l’hôtel Olako est quand même très appréciée !

Arrivée à l'hôtel

Une petite balade à la tombée de la nuit nous permet de découvrir Omboué, un tout petit village (qui possède quand même un ‘aéroport’ !), simple et accueillant.

Omboué

Le lendemain, nous reprenons la pirogue pour une balade sur la rivière MPivié où nous espérons voir des crocodiles. Seulement ceux-ci ne sont pas fous : ils ne sortent que pour se dorer au soleil ! Pas de chance pour nous, le temps est à la pluie quand nous approchons de la rivière. Durant une heure de balade, nous sommes littéralement douchés ! Nous naviguons recroquevillés sur nous-mêmes au plus fort de l’averse.  La pluie pénètre insidieusement nos k-ways et le froid commence à se faire sentir … A l’abri dans leurs tannières, les crocos doivent bien rigoler ! Complètement fous ces blancs !

Sous la pluie

Enfin, nous faisons halte à la mission Ste-Anne pour pique-niquer et nous sécher un peu ! L’église est très belle, tout en bleu, mais un ange armé d’une machette nous attend en son sommet !!

Eglise Sainte-Anne

L'ange à la machette

Nous reprenons la pirogue en direction de Petit Evengué, une île sur laquelle nous allons visiter le Projet des Gorilles de Fernand Vaz. C’est un ancien braconnier qui nous accueille et nous explique comment les gorilles sont cruellement chassés pour la vente des bébés. Le braconnier commence par tuer le père, déstabilisant ainsi le groupe de gorilles, puis il s’attaque à la mère qui tente de protéger son bébé. Les cadavres des parents sont en général abandonnés et c’est le bébé gorille qui sera vendu comme animal de compagnie par exemple.
Sur Evengué, le Projet des Gorilles a créé un site de réinsertion où les jeunes orphelins qui sont récupérés peuvent se réadapter progressivement à la vie en forêt, et un sanctuaire où les plus vieux gorilles peuvent finir leur vie en toute quiétude. Nous sommes conduits au sanctuaire où nous faisons la connaissance de Mabéké, Izuowendo et Matanga (je ne suis plus sûre des noms ….). Protégés par un grillage (car Mabéké, le mâle dominant fait quand même 180 kg de muscles !), nous nous observons mutuellement. Mabéké est placide. Les deux plus jeunes se frappent la poitrine et font des tours de force pour nous impressionner. Quand ils s’approchent trop du grillage électrifié, Mabéké se fâche et charge dans leur direction. Pour le calmer, Matanga lui épouille le derrière.

Il est temps de partir, car Mabéké commence à s’impatienter. Il fait des charges impressionnantes contre le grillage et nous nous demandons si celui-ci pourrait résister longtemps à de tels assauts … Après 20 ans passés en laboratoire, Mabéké est habitué à la présence humaine, mais faut pas pousser le bouchon trop loin quand même !

Dimanche matin, un 4×4 nous conduit à deux plages sauvages pas très loin d’Omboué.  La vie sauvage est partout présente mais inaccessible. Nous trouvons un oeuf de tortue, des traces d’hippopotame, d’oiseaux, de gazelles … et même un dauphin, apparition magique à l’horizon !  La pluie nous surprend en fin de matinée, et nous accompagnera sur le retour à Port-Gentil … Nous voilà encore complètement trempés à notre arrivée !! Que d’aventures pour notre week-end à Omboué !!!

Panorama de la plage sauvage

Facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail

Got anything to say? Go ahead and leave a comment!

XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>